[BLACKPINES STORY#2] - Participer à El Rollo du Wheels & Waves - pari gagné !

[BLACKPINES STORY#2] - Participer à El Rollo du Wheels & Waves - pari gagné !-blackpines.fr

Au fond de ma poitrine, mon cœur bat la chamade. À travers mes lunettes couvertes de poussière et de boue, c’est à peine si je distingue mes potes. Leurs cris, perdus dans la foule immense, sont étouffés par les vrombissements de ma Honda et des autres motos autour de moi. Les cuisses crispées sur les côtés de mon réservoir, un pied à terre, je jette un coup d’œil circulaire sur l’anneau de terre battue de l’hippodrome de San Sebastian Lasarte. Je tremble d’excitation, à moins que ce ne soit les réminiscences de mes coups de chaud durant la course. 

Je l’ai fait ! 

Un photographe me prend en photo, mitraille ma bécane fumante. Mes potes se précipitent vers moi en gesticulant, fous de joie. On a réussi ! J’ai participé à El Rollo du Wheels & Waves, pari gagné ! 

Lancer un pari et relever le défi

Cette fabuleuse histoire a commencé il y a un an exactement, le 16 juin 2018. Avec mes potes, nous nous étions rendus à Biarritz pour assister au festival Wheels & Waves. Notre programme était très simple : surf, musique et motos. Un vrai régal pour les yeux comme pour les oreilles. Du plaisir à l’état pur pour les fans de motos anciennes et des Café Racer

Nous vivions une journée parfaite, des amis, de la bière et des courses de flat track à donner le vertige. Et, tandis que nous nous exclamions face aux prouesses de ces fous furieux tirant comme des dingues sur leurs bécanes gonflées à bloc, l’incroyable s’est produit. Un pari venait d’être lancé : construire un flat et participer à l’édition 2019, non pas dans les tribunes, mais bel et bien sur la piste. 

Je me souviens très bien de cet instant. J’avais les yeux rivés sur deux concurrents bataillant comme des forcenés pour maintenir leur trajectoire dans la courbe, tout en glisse parfaitement maîtrisée. J’ai répondu « pari tenu ». Oui, je m'engagerai comme pilote en 2019. Je ferai El Rollo. Une année, cela peut être à la fois long et court. Cela dépend comment on l’occupe. 

Comment participer à El Rollo du Wheels & Waves ?

Prendre part à un flat track, c’est cool. D’autant que l’envie de modifier une moto en Café Racer me titillait depuis quelque temps. Encore fallait-il avoir la moto adéquate ! Après de nombreuses recherches et presque autant de rendez-vous, notre choix se porta sur un Honda NX 650 de 1992, le fameux Dominator.

Bon, elle était chouette cette bécane, mais ce n’était pas le moment de s’émouvoir. C’est qu’on devait en faire un Flat Tracker de cette petite japonaise !

Sans hésiter, nous sommes passés par la case dépouillage. Très vite, les pièces se sont amoncelées dans le garage. La belle avait perdu de sa superbe. Qu’à cela ne tienne ! Il était nécessaire de partir de zéro. Le boulot ne manquait pas et l'on a enchaîné sur un bon rythme. D’abord, on a révisé le moulin et le centre de gravité a été revu à la baisse. Ensuite, le cadre a été transformé pour accueillir le réservoir et la coque arrière. Puis tout comme le bras oscillant, passage incontournable par la case sablage et époxy.

J’ai commandé des jantes en 19 pouces et récupéré les collecteurs d’échappement d’une 500 CB. Pour le silencieux, j’ai opté pour le Black Café Racer. Il a un look d’enfer et une sonorité extra. Il a d’ailleurs fait son petit effet auprès des autres pilotes et des visiteurs du parc. Voilà, il ne restait plus qu’à peinturlurer la bête, installer un coupe-circuit et pratiquer l’ablation du frein avant. Gadget parfaitement inutile pour ce que je m’apprêtais à faire !

Retour vers le futur

Je retire mon casque. Un large sourire éclaire mon visage, je suis parvenu au bout de mon rêve. Oui… Pari tenu ! Une journée mémorable de partages et de sensations. J’ai fait El Rollo du Wheels & Waves !


1 commentaire


  • Mousnier

    Merci pour cet article 🤙🏻..


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés