Comment transformer une 125 en Scrambler pour 1 500 € ?

Comment transformer une 125 en Scrambler pour 1 500 € ?

Le succès rencontré par les motos de cylindrée 125 ne se dément pas d’année en année, bien au contraire. À moins de 3 000 €, accessibles avec le permis B et une formation de 7 h, elles offrent une alternative appréciée aux embouteillages et aux transports en commun. Légères, maniables, économiques, les 125 cm3 ont de réels atouts à faire valoir.

L’un de ces avantages, qui nous intéressera plus particulièrement ici, c’est la simplicité de sa personnalisation. Quitte à s’épargner les galères des bouchons, les voyages entassés les uns sur les autres dans les rames de métro, bus ou trains, pourquoi ne pas en profiter pour acheter et relooker une moto en 125 scrambler ?

Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons de suivre étape par étape la transformation d’une Honda CM 125 Custom en Scrambler. Pour être totalement transparents, et pour chiffrer précisément le coût en pièces et accessoires de cette prépa, nous avons sélectionné des produits disponibles dans notre boutique.

Sommaire :

 

Des 125 de série aux 125 Café racer

Le marché européen de la 125 cm3 ne cesse d’évoluer et la concurrence s’intensifie avec la montée en puissance des Mash, Orcal, Keeway et autre FB Mondial face aux Japonaises, Honda, Yamaha, etc. Quel que soit le style souhaité, routière, trail, custom, ou sportive, vous aurez à disposition une pléthore de modèles de série. Effet de mode oblige, le rétro n’est pas en reste et les constructeurs proposent leurs propres versions de 125 vintages : 125 Scrambler, 125 Café Racer, 125 Flat Track.

 

 

Certes, les Scrambler et flat track flambants neufs, sortis tout droit d’usines, trouvent leur public. Cependant, l’essence même du Café Racer demeure bien la transformation d’un ancien modèle pour le personnaliser selon ses goûts et ses envies. 

Le plaisir de piloter une moto unique, réinventée et équipée selon ses préférences, est sans commune mesure avec une moto de série. 

Après, songer à se lancer dans une prépa peut paraître une montagne à gravir, un coût difficilement estimable. Bien sûr, selon les changements prévus, certains nécessiteront des compétences en mécanique, en électricité, que vous n’avez pas forcément (ne manquez pas de lire sur ce sujet notre article sur la simplification du faisceau électrique). Aussi, si votre projet implique des modifications complexes qui dépassent vos connaissances, ne prenez aucun risque et recourez aux services d'un professionnel.

Cependant, dans la majorité des cas, vous pourrez vous débrouiller seul(e) et obtenir des résultats qui vous satisferont et en étonneront plus d’un. Transformer une 125 en Scrambler, par exemple, est clairement accessible techniquement et se révèlera du reste un très bon exercice pour celles et ceux qui envisagent par la suite de passer à une moto de cylindrée plus importante.

 

Les spécificités d’une moto 125 cm3

Nous retiendrons trois critères qui caractérisent les 125 : leur puissance, leur maniabilité et leur poids :

Avec 15 chevaux max, voire moins pour les modèles d’entrée de gamme, les 125 sont à privilégier pour la circulation urbaine ou les petits trajets. Cela n’empêche évidemment pas les virées en week-end ou en vacances. Cependant, pour les itinéraires plus conséquents, préférez les nationales et départementales. Oubliez les autoroutes, à 100 km/h, vous allez « vite » trouver le temps long et vous réaliserez par la même de substantielles économies !

Leur court rayon de braquage (moins vrai pour les versions sportives, routières et customs) confère aux 125 une maniabilité à toute épreuve pour se faufiler dans les bouchons.

Selon votre morphologie, le poids de la moto peut également être un critère de sélection. Une alternative aux gros cubes appréciable lorsqu’il s’agit de manœuvrer la moto à l’arrêt. (Pensez à ajouter le volume du réservoir rempli au poids à sec communiqué généralement par les constructeurs.)

 

Quel budget annuel à prévoir lors de l’achat de sa première moto ?

Comme observé précédemment, la 125 est souvent la première moto achetée après l’obtention de son permis moto, ou par un le biais d’un permis B. Une moto peu chère, d’autant plus pour une occasion. Elle bénéficie, en outre, d’un coût d’entretien annuel économique en regard de ses grandes sœurs. Mais attention, l’acquisition d’une première moto s’accompagne de dépenses supplémentaires incontournables : 

  • l’équipement : casque, blouson, gants, bottes, protection pluie ;
  • les consommables (l’entretien) : pneus, freinage, filtres, bougies, huile, kit chaine, etc. ;
  • l’assurance : jeune conducteur, type de moto, tout risque, etc.

Les critères de sélection, la diversité de l’offre, les fourchettes de prix ne permettent pas raisonnablement de proposer un prix moyen pour chacun de ses postes. 600 € d’équipements, 100 € d’entretien annuel, 300 € d’assurance peuvent être avancés, mais il est préférable de miser sur la sécurité avant tout.

Entre le bitume et vous, il n’y a rien si ce n’est votre casque, votre blouson, votre pantalon, vos bottes et vos gants pour garantir votre intégrité physique et sauver votre vie. Pensez-y avant de vous équiper.

 

Soigner sa prépa pour récupérer son investissement à la revente

 

125 honda scrambler forêt

Côté moto, la transformation d’une 125 en Scrambler ne représente pas un budget pharaonique, comme nous le verrons ci-après plus en détail. Cependant, selon l’équipement et l’outillage dont vous disposez, nous vous recommandons de réaliser une estimation des frais à venir pour rester dans les clous et maîtriser votre budget.

L’intérêt financier de créer une moto vintage à partir d’une petite cylindrée comme une 125 cm3 repose sur la bonne affaire effectuée sur l’achat de la moto de base et la possibilité d’une revente qui couvrira l’investissement (en apprendre plus dans cet article). En effet, un Café racer 125 d’occasion est aujourd’hui une moto très recherchée, d’autant plus si les modifications apportées sont bien exécutées.

Accessible avec un simple permis B, cette cylindrée s’adresse de fait à une très large clientèle, féminine et masculine. Soignez votre prépa, vous ferez des heureux, et vous rentrerez dans vos frais pour vous lancer dans une nouvelle prépa grâce à l’expérience accumulée.

 

Quelle base choisir pour un 125 Scrambler ?

Lors du choix de la 125 qui servira de base à votre projet Scrambler, ne vous appuyez pas uniquement sur l’aspect, mais bien sur le potentiel de la moto et ce que vous en ferez à l’avenir. C’est pourquoi, privilégiez l’acquisition d’une 125 d’occasion, une moto ancienne, plus classique et donc moins convoitée. Vous économiserez quelques centaines d’euros, votre assurance sera moins élevée et vous bénéficierez d’une motorisation éprouvée et solide, même avec quelques kilomètres au compteur.

Des sites comme Le Bon Coin fourmillent d’annonces de café racer. Ainsi, il peut être tentant d’acheter une 125 Scrambler d’occasion transformée, sur laquelle vous pourriez éventuellement apporter des touches personnelles. Notez qu’un achat de ce type représente malgré tout le risque de devoir réparer des modifications hasardeuses, effectuées par le ou les précédents propriétaires.

 

Exemple détaillé et chiffré d’une prépa 125 Scrambler Honda

125 scrambler atelier prépa

Quoi de mieux qu’un exemple concret pour illustrer la prépa d’une 125 en Scrambler ? Vous cherchez des idées de réalisation ? Vous voulez savoir combien coûte un Scrambler 125 cm3 préparé par vous-même. Pour apporter le maximum de réponses à vos questions, voici donc, dans ses moindres détails, notre projet de Scrambler 125. Notre choix s’est porté sur la Honda 125 CM Custom de 1992 pour plusieurs raisons :

  • la fiabilité du moteur Honda : bicylindre en ligne 4 temps, solide et nécessitant peu d’entretien ;
  • sa disponibilité : ce modèle trouve facilement ;
  • son prix : les 125 CM se négocient autour de 1 000 € ;
  • pièces d’origine : aisément trouvables et bon marché.

L’assise de la 125 CM est basse (hauteur de la selle : 750 mm) et plutôt fine ; pour la changer en Scrambler et donner une position de conduite plus droite à cette base chopper, nous avons revu la ligne dans son ensemble. Afin de vous permettre de suivre en détail les différentes étapes effectuées, nous vous proposons de découvrir les modifications apportées sur chaque zone de la moto.

À chaque fois, nous vous communiquerons les liens vers les fiches produits des pièces et accessoires utilisés ainsi que leur prix. De cette façon, vous pourrez vous faire une idée précise du coût nécessaire à la réalisation de ce projet.

 

La partie avant de la moto

prépa moto scrambler blackpines

Pour l’avant de la Honda, nous avons travaillé sur le phare, l’aspect des tubes de fourche et le garde-boue.

Pour le phare, notre choix s’est porté sur un phare avant à LED (89,90 €) avec feu diurne. Ce modèle est équipé d’une grille de protection qui assure un vrai look Scrambler. Nous l’avons installé avec des pattes de fixation noires 28/34 mm (14,90 €).

Afin de préserver les tubes de fourche et d’accentuer le look offroad, nous avons posé des soufflets de fourche Scrambler 28/47 mm (23 €).

Pour finir, nous avons raccourci le garde-boue et l’avons ajouré avec un demi-sapin Blackpines. 

 

Le poste de pilotage

Afin d’optimiser et personnaliser en version Scrambler le poste de pilotage de série de la 125 CM, nous avons pratiquement tout changé :

  • le guidon : un guidon Scrambler classique (31,90 €) ; 
  • les rétroviseurs : paire de rétroviseurs bout de guidon (45 €) ;
  • les poignées : nous avons opté pour des poignées losanges, noires (16 €) ;
  • les clignotants : les modèles alu LED Bloom de chez Brazoline (49,99 €) ont été fixés directement sur les pattes de phare ;
  • le compteur : pour remplacer le compteur d’origine, bien trop volumineux, nous lui avons préféré un modèle plus discret, un mini compteur d’un diamètre de 55 mm, noir, équipé de trois voyants : phare, clignotant et neutre (27,90 €) ;
  • les commodos : les modèles d’origine sont en aluminium et de belle facture, nous n’y touchons pas.

À savoir : installer de nouveaux clignotants à LED peut parfois occasionner des anomalies. Afin de garantir un fonctionnement correct, le relais d’origine a été changé par un modèle spécial LED (16,90 €). 

 

Les côtés de la CM

Deux bandes thermiques ont été posées sur les collecteurs d’origine (2 x 19 €) équipés de silencieux noirs de type Megaton (2 x 79 €).

Les deux paires de cale-pieds ont été remplacées par les modèles Tracker (39 €) et Scrambler (19 €). Le cadre arrière, quant à lui, a été modifié et doté d’une boucle de cadre à LED intégrant les clignotants et les feux arrière (59 €).

Pour information : la soudure peut être faite maison ou chez un chaudronnier pour moins de 100 €. 

 

La partie arrière de la moto

Pour cette prépa, nous avons posé une selle sur mesure adaptée au cadre (budget pour une selle Scrambler : entre 300 € et 400 €).

Afin de relever l’arrière de la moto, les amortisseurs ont été remplacés par des modèles universels de 325 mm (119 €). La plaque d'immatriculation, quant à elle, a été fixée sur un support latéral Highway Hawk (89,90 €).

Pour le garde-boue arrière, notre choix s’est porté sur un garde-boue custom (49 €), positionné dans la courbure de la boucle de cadre.

Pour parachever le look Scrambler, deux pneus sculptés à tétines ont été montés (environ 300 € la paire) : un BRIDGESTON TW 202 à l'arrière et un CONTINENTAL TKC 70 à l’avant.

À savoir : comme toutes les pièces de la moto, le cadre, les jantes et le moteur sont passés par l’étape peinture. Prévoyez entre 500 € et 1 000 € en fonction du travail à accomplir (sablage, dégraissage, décapage, masticage, soudure) et de la finition de la peinture.

 

Fin de notre prépa, à vous de jouer !

125-cm-scrambler-honda-blackpines-cafe-racer

Ce qui était jadis un custom de série s’est métamorphosé en un Scrambler bien sympa pour le plus grand plaisir d’Élise, son heureuse propriétaire. Afin de résumer le budget alloué à la modification de ce 125 CM en Scrambler, nous pouvons répartir les frais en trois postes principaux :

  • l’achat de la moto : Pour ce modèle, comptez plus ou moins 1 000 €, fourchette de l’occasion constatée entre 700 € et 1 500 € ;
  • les pièces détachées et accessoires : ici, l’ensemble, selle et pneus compris, revient approximativement à 1 500 €. Hors selle et pneus, nous avons installé pour 886,39 € d’accessoires ;
  • les travaux externes : soudure et peinture (entre 500 € et 1 000 € selon le prestataire).
cadre-honda-cm-125-cafe-racer

Bien sûr, ce budget n’est donné qu’à titre d’exemple et sera à adapter selon vos propres estimations. L’objectif était avant tout de vous apporter une idée plus précise de l'enveloppe à prévoir pour la transformation d’une 125 en Scrambler.

La différence se fera au niveau du prix des accessoires et de la nécessité de faire appel à un professionnel pour la prise en charge de travaux non réalisables par vos soins.

Vous avez une 125 ? Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure Scrambler ou toute autre prépa ? Notre équipe est là pour vous écouter, vous conseiller : contactez-nous, discutons de votre projet.

Et si vous désirez approfondir le sujet des prépas Scrambler, nous vous invitons, si ce n’est déjà fait, à lire deux de nos articles :

Comment transformer sa moto en Scrambler et à quel prix ?

Quelle base, quelle cylindrée choisir pour un Scrambler ?

Et d’une manière plus générale : 

Comment faire un Café Racer : les 5 erreurs à éviter.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés