Comment transformer sa moto en Scrambler et à quel prix ?

Comment transformer sa moto en Scrambler et à quel prix ?

Vous souhaitez modifier votre moto en scrambler mais vous ne savez pas exactement par où commencer ni quel budget vous devez prévoir. Vous avez franchi la première étape, à savoir choisir et acheter la moto qui servira de base à votre projet. Posée sur le lève moto, elle trône maintenant fièrement au milieu de votre atelier. Ne reste plus qu’à relever les manches et vous mettre au boulot. L’atelier Blackpines vous conseille et vous donne la marche à suivre, étape par étape pour savoir comment transformer sa moto en scrambler et à quel prix.

Quelles modifications apporter pour transformer sa moto en Scrambler ?

 

Tout dépendra de la moto choisie (lire à ce sujet notre article : Quelle base, quelle cylindrée choisir pour un scrambler ?), du projet et du budget prévu. En effet, le montant de la transformation découlera essentiellement des équipements que vous sélectionnerez. En tant que vendeur de pièces moto et d’accessoires spécialisés pour Café Racer, nous prendrons comme point de référence les articles de notre boutique en ligne. Des premiers prix aux produits de marque, nous avons pris soin de sélectionner des accessoires de qualité qui soient adaptés à toutes les bourses.

Un scrambler qui a de la gueule, c’est un scrambler qui va droit à l’essentiel. Pour poursuivre la route là où s’arrêteront les routières classiques, il faut s’appliquer à alléger la moto et monter des pneus qui accrochent. Et, histoire de se faire plaisir, relooker sa bécane pour lui donner un je ne sais quoi de sauvage et un caractère bien trempé avec :

  • un échappement surélevé (si possible techniquement) ;
  • une suspension adaptée aux contraintes de circulation hors route (amortisseurs arrière et fourche avant) ;
  • une selle plate scrambler avec boucle (ou sans, selon) ;
  • un nouveau guidon plus droit, plus large ;
  • un travail d’esthétique et d’allègement sur les accessoires (feux, garde-boue, etc.) ;
  • une grille de phare avant ;
  • compteur, compte-tour plus discret que ceux d'origine ;
  • des pneus tout-terrain ou mixtes selon l’utilisation ;
  • des jantes à rayons ;
  • des clignotants et un éclairage LED pour une meilleure résistance aux vibrations.

Pour la partie avant de la moto, la grille de protection posée sur le phare est une caractéristique des scramblers. Au-delà du côté esthétique indéniable, elle sera utile pour protéger l’optique des projections de pierres ou rencontres fortuites avec des branches. Elle complètera parfaitement le garde-boue avant surélevé voir même supprimé. 

Côté poste de pilotage, l’installation d’un tout nouveau compteur vintage, mais bénéficiant des dernières technologies, offrira un confort supplémentaire. Clignotants et rétroviseurs plus design, poignées soft ou alu, vous n’avez que l’embarras du choix.

Un scrambler se doit d’être équipé d’une selle digne de ce nom : c’est l’une des pièces maîtresse de votre prépa ! Vous pouvez du reste en profiter et changer également le réservoir pour une personnalisation plus poussée. Un garde-boue arrière plus court et, pourquoi pas, un porte-bagage, toujours utile pour qui apprécie les longues virées. 

Parce que vous envisagez de rouler sur d’autres revêtements que celui des nationales ou départementales, un sabot moteur et une grille de radiateur combineront parfaitement à la fois design et protection. Une autre touche, comme celle réalisée dans notre exemple de prépa sur une Suzuki Inazuma, serait de repeindre cadre, jantes et bras oscillants en peinture Epoxy pour une meilleure résistance.

Les étapes à l’atelier : démontage de la base et remontage du scrambler

préparation moto scrambler

 

Fabriquer un scrambler, modifier une moto, cela prend du temps. C’est pourquoi il est important de prévoir un atelier bien éclairé, aéré et dans lequel vous pourrez vous mouvoir sans être contraint de vous contorsionner dans tous les sens. 

Une fois votre atelier optimisé et votre moto installée et bien stabilisée, voici les étapes à suivre pour effectuer un travail en profondeur. (À adapter selon l’état de la moto et les modifications envisagées) :

  • démonter complètement la moto ;
  • couper la boucle arrière pour souder une boucle adaptée à la nouvelle selle ;
  • sabler ou poncer le cadre puis peinture ;
  • nettoyer et contrôler les pièces démontées :
    • moteur : nettoyage (dont carburateur) ; changer si besoin les joints (carburateur, embase, culasse) ; 
    • faisceau électrique : vérifier son bon fonctionnement et pourquoi pas en profiter pour le simplifier et l’améliorer. (Lire à ce sujet notre article : Comment Refaire le Faisceau Électrique de son Café Racer ?) ;
    • partie cycle : fourche avant à changer éventuellement ou vidanger avec une huile d’un indice supérieur ; repeindre, ou pas, le bras oscillant ; modifier les roues (diamètres et pneus).
  • remonter ensuite la fourche, puis le bras oscillant et la roue arrière ;
  • réinstaller le moteur et la nouvelle ligne d’échappement ;
  • poser le faisceau électrique.

En travaillant tous les jours sans compter ses heures, la réalisation de ces tâches pourrait s’effectuer en quatre ou cinq semaines. Mais comme il n’est pas donné à tout le monde de consacrer autant de temps à sa passion, il s’agit d’être raisonnable. L’idée est de prendre son temps et de s’appliquer pour obtenir le meilleur résultat. Aussi, prévoyez plutôt d’échelonner votre travail sur plusieurs mois, le résultat en sera d’autant plus réussi.

Quel budget prévoir pour une prépa Scrambler ?

Deux solutions s’offrent à vous pour modifier votre moto. La première vous conduira vers un préparateur moto et la seconde, bien moins onéreuse et plus riche en satisfaction personnelle sera d’effectuer les modifications vous-même

Dans les deux cas, vous vous apprêtez à transformer votre moto en un scrambler unique. Et parce qu’il ne ressemblera à aucun autre, son budget sera, de fait, tout autant différent. Le choix des modifs techniques apportées, l’esthétique de la moto, les accessoires et les pièces achetées sont propres à chaque projet. 

Le prix de votre prépa dépendra donc de la somme que vous êtes disposé(e) à investir. Pour vous aider à y voir plus clair, voici les informations nécessaires à connaître sur les deux solutions proposées, plus une troisième possibilité envisageable : 

  1. Passer par un préparateur moto scrambler : sachez-le, le prix total, moto d'occasion comprise, reviendra grosso modo à celui d’un scrambler acheté neuf (à la louche, 12 000 €). La différence étant que votre scrambler sera unique puisqu’étudié dans le détail par vous et suivant les conseils de votre préparateur. Selon l’état de la moto et la prépa souhaitée, les différentes étapes suivantes, pour rappel, se dérouleront en moyenne sur une durée de deux à trois mois :
    • démontage ;
    • sablage et peinture (cadre, moteur, réservoir) ;
    • contrôle des différentes pièces ;
    • vérification du faisceau électrique ;
    • remontage.
  1. Effectuer sa prépa moto soi-même : c’est la solution la moins onéreuse et sans nul doute la plus gratifiante. Le budget dépendra essentiellement du prix d’achat de la moto (d’un scrambler 125 à une cylindrée supérieure le prix évoluera en conséquence) et de son état général. Pour celles et ceux que la mécanique moto n'effraie pas, vous économiserez donc le coût très important de nombreuses heures de main d'œuvre et vous finaliserez votre moto scrambler à votre rythme : peinture, renouvellement d’accessoires et d’équipements comme un compte tour moto, un optique LED, des pneus sculptés à tétines etc. 
  1. Acheter un scrambler occasion pas cher : vous trouverez sans mal de nombreux scrambler à vendre sur des sites de ventes comme Le Bon Coin. Cette solution s’avère intéressante pour qui ne souhaite pas se lancer dans des modifications techniques hors de ses compétences. Il suffit alors, si besoin, d’apporter sa touche personnelle en remplaçant quelques accessoires.

Selon la prépa moto envisagée, le budget hors moto sera de plusieurs centaines d’euros à 1 500 €, 2 000 € et plus selon les accessoires sélectionnés. Sans passer par un préparateur, le montant à prévoir correspond donc essentiellement aux accessoires et pièces que vous installerez. Estimez également le coût de l’équipement nécessaire pour votre atelier. Vous trouverez à ce propos, dans notre article Quels sont les outils de base pour réaliser un Café Racer ? de nombreux conseils de notre atelier.

Ce travail sur-mesure que vous aurez pensé, étudié, se concrétisera après quelques semaines (pour de légères modifications) ou mois selon votre rythme. 

À savoir : cet investissement augmentera la valeur de votre moto et vous permettra de rentrer à minima dans vos frais, à la revente.

 

moto scrambler blackpines.fr

Accessoires, pièces et conseils pour votre scrambler

Armé(e) de ces conseils, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action. Ne vous privez pas de réaliser votre projet. Adaptez-le en fonction de vos moyens, de vos connaissances en mécanique. Internet fourmille de tutos et de forums où vous trouverez nombre de conseils et réponses à vos questions. Vous êtes ici chez un spécialiste de l’univers Café racer. Aussi, profitez de notre expérience, des conseils de notre atelier et de notre boutique en ligne pour aller au bout de votre rêve. N’hésitez pas à nous contacter, l’équipe Blackpines est là pour vous accompagner.

Les points clés à retenir

  • un scrambler est une moto modifiée pour un usage possible en tout-terrain ;
  • selon l’ampleur du travail, la prépa durera plusieurs semaines à plusieurs mois ;
  • passer par un préparateur vous reviendra au prix d’une moto neuve ;
  • pour réduire le budget, de nombreuses étapes sont réalisables soi-même.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés