Guide d’achat : comment choisir et entretenir la batterie de sa moto ?

Guide d’achat : comment choisir et entretenir la batterie de sa moto ?

Comment choisir et entretenir la batterie de sa moto ?

La batterie, ça sert à démarrer votre moto ! Basique, mais incontournable. En fait, cette définition n’est plus vraiment exacte. En effet, il est nécessaire, désormais, de tenir compte des nombreuses évolutions technologiques qui équipent les motos. Si bien qu’aujourd’hui, cette petite « centrale électrique » doit répondre à de nombreux besoins énergétiques : l’éclairage (phare, feux, clignotants), les ressources indispensables à la partie mécanique, le moteur (ABS, injection, etc.) et les accessoires énergivores tels que les poignées chauffantes, GPS, système d’alarme, compteurs ou compte-tours électroniques, etc.

Éclairage avant et arrière des motos.

La batterie doit compenser les manquements possibles de l’alternateur. De plus, outre la consommation requise lors du démarrage et de l’utilisation de la moto, elle perd de façon continuelle, au quotidien, son stock d’énergie initial. Batterie au plomb, AGM, lithium ou gel, découvrez dans cet article comment choisir et entretenir la batterie de sa moto.

Sommaire

Comment fonctionne une batterie ?
Quelle batterie choisir pour votre moto ? 
La marque de batterie recommandée par l’atelier Blackpines 
Connaître les différents types de batteries moto 
Nos conseils pour installer et protéger votre batterie 
Comment entretenir au mieux la batterie d’une moto ? 
Glossaire 

Comment fonctionne une batterie ?

Une batterie est un accumulateur, elle emmagasine une réserve d’électricité essentielle au démarrage d’un véhicule. Afin de générer la tension nécessaire, des plaques négatives et positives baignent dans un mélange d’eau et d’acide sulfurique (électrolyte). Par exemple, une batterie plomb-acide classique produit une tension de 2 V par élément. Ainsi, 6 éléments créent une tension de 12 V.

À l’instant où elle est sollicitée (démarrage de la moto), la batterie se décharge puis est rechargée par l’alternateur, à la condition de rouler un minimum de temps (on en reparle plus bas), et entretenue par la suite à l’aide d’un chargeur. Elle subit ainsi tout au long de son utilisation de nombreux cycles

Au fur et à mesure, l’acide s’affaiblit, provoquant une diminution de la tension. Charger la batterie via un courant électrique fourni par un chargeur lui restaure son énergie.

La décharge et la charge d’une batterie plomb-acide sont appelées « capacité de cyclage de la batterie ».

Retour au sommaire

Quelle batterie choisir pour votre moto ?

Avant même de considérer les différentes technologies de batteries moto, il est intéressant de s’assurer, avant l’achat, de certaines caractéristiques inhérentes à votre moto ou votre projet de customisation :

  1. vérifier le voltage : si la plupart des deux roues est aujourd’hui équipé de batteries 12 V, des modèles anciens peuvent être en 6 V ;
  1. ampère-heure (Ah) : contrôlez qu’il soit équivalent à celui de la batterie d’origine (réserve d’énergie disponible : pour exemple, une capacité de 6 Ah délivre six ampères durant 1 h) ;
  1. intensité de démarrage à froid (CCA - Cold Cranking Amps) : informe sur le nombre d’ampères fourni par une batterie pendant 30 s à -17,8 °C sans que la tension descende en dessous de 1,2 V par élément ;
  1. position des bornes : les bornes + et - peuvent être placées à droite ou à gauche selon les modèles. Conformez-vous à la batterie d’origine ;
  1. taille de la batterie : prenez garde aux dimensions du boîtier destiné à son installation.

Retour au sommaire

La marque de batterie recommandée par l’atelier Blackpines

C’est du côté de la Floride, au nord d’Orlando, plus précisément à Jacksonville, que se trouve le siège du fabricant de batteries que notre atelier a sélectionné pour vous : Motobatt.

Fabricant et distributeur mondial pour sports motorisés haut de gamme, Motobatt est le créateur et leader des technologies des batteries de moto AGM et Lithium. Consultez notre boutique en ligne pour découvrir les spécificités techniques de leurs différentes batteries où n’hésitez pas à nous solliciter si vous souhaitez des informations complémentaires.

Retour au sommaire

Connaître les différents types de batteries moto

De nombreux modèles sont proposés sur le marché, offrant des performances distinctes à des prix allant du simple au double. Afin de vous aider dans votre choix, voici un tour d’horizon des batteries couramment proposées :

La batterie au plomb

Illustration de batterie au plomb.

La version ancienne et classique des batteries, reconnaissable à ses bouchons de remplissage sur le dessus. Une batterie peu chère disposant d'une durée de vie assez longue en respectant toutefois un contrôle mensuel des niveaux et un complément périodique à l’aide d’eau déminéralisée.

Elle doit être posée à plat et ne peut être orientée différemment. Elle tient la charge moins longtemps et accepte moins les décharges profondes.

La batterie sans entretien scellée

Illustration d'une batterie sans entretien scellée.

Similaire à la batterie classique au plomb, la batterie sans entretien diffère par le fait qu’elle ne nécessite aucun remplissage. Elle doit cependant être positionnée à la verticale. Modèle le plus répandu, pas cher, il ne demande de fait aucun entretien et n’entraîne pas de risque de fuite d’acide puisque scellé.

Sa durée de vie est moindre qu’une batterie moto classique. En effet, à l'usage, le niveau d’eau baisse de façon comparable sans que l’on puisse y remédier.

La batterie AGM (Absorbed Glass Mat)

Batterie AGM MB16U

Batteries scellées sans entretien, les AGM proposent une charge stable tout en dégageant une puissance élevée. Elles fonctionnent également avec un électrolyte à base d’acide et d’eau. À la différence que l’eau est absorbée par des buvards en fibre de verre (meilleure résistance au froid).

Résiliente, elle peut être positionnée dans n’importe quel sens et convient bien à des motos pratiquant l’off-road tels que les Scrambler. Autre avantage, son taux d’auto décharge est faible, entre 1 et 3 % par mois. Plus cher que les modèles classiques, elle offre cependant une durée de vie moins importante qu’une batterie gel et encaisse mal les décharges supérieures à 80 %.

La batterie gel

Batterie GEL Motobatt.

Semblable à une batterie plomb/acide, la batterie gel intègre un ajout de silice à l’électrolyte afin de générer une substance similaire à du gel. Étanche, elle ne nécessite aucun entretien, peut être positionnée dans n’importe quel sens et est également résistante aux chocs et vibrations (moins cependant que pour les AGM).

Plus chère que les autres types de batteries, la batterie gel profite de ces avantages :

  • importante résilience aux fortes décharges (pas d’endommagement suite à des décharges profondes) ;
  • faible taux d’auto décharge (1 à 3 % par mois) ;
  • nombre de cycles de charges supérieur aux batteries AGM ;
  • supporte mieux les différences de températures (chaudes ou froides).

À savoir : les batteries gel ne tolèrent pas les vitesses élevées de charges ou de décharges. De fait, elles doivent être utilisées avec un chargeur disposant d’une fonction de charge spéciale tel que le Noco Genius 5.

La batterie lithium (lithium / fer / phosphate)

Batterie Lithium Motobatt.

Technologie totalement différente des précédentes, la batterie moto lithium ne contient ni plomb, ni acide mais des cellules au lithium, sèches. Cela lui procure un atout écologique intéressant, un CCA plus élevé et une meilleure résistance à une décharge profonde.

La batterie lithium moto en quelques chiffres :

  • 2 à 4 fois plus chère ;
  • 3 fois plus légère ;
  • durée de vie 5 fois supérieure à un modèle sans entretien ;
  • recharge à 80 % en quelques minutes ;
  • perd seulement 10 % de charge par an.

À savoir : les batteries lithium gèrent moins bien la décharge générée par différents équipements tels que des GPS, des chargeurs USB, etc. L’usage de batteries classiques est dès lors préconisé pour les utilisateurs d’accessoires de ce type, d’autant plus si vous les employez à l’arrêt.

Autre élément à prendre en compte : le froid. Les batteries au lithium réagissent poussivement aux températures inférieures à -5 degrés.

Retour au sommaire

Nos conseils pour installer et protéger votre batterie

En remplacement d’une batterie usagée ou défectueuse, vous avez acheté votre nouvelle batterie. Vous souhaitez connaître les bons gestes à adopter pour la préserver et la conserver aussi longtemps que possible ? Voici nos conseils pour vous permettre d’entretenir la batterie de votre moto au mieux.

Comment installer une nouvelle batterie ?

Après avoir coupé le contact, débranchez en premier la borne « - », puis la borne « + » de l’ancienne batterie.

Une fois les brides de maintien retirées et le tuyau d’évacuation détachée (batteries conventionnelles), procédez au nettoyage du réceptacle.

Positionnez votre nouvelle batterie et remettez en place les brides de maintien pour bien la fixer. Il ne vous reste qu’à brancher la cosse rouge sur la borne « + » et la noire sur la borne « - ».

À savoir : le courant est fourni par le passage des électrons à travers les deux électrodes « - » et « + ». Immergées dans un bain d’électrolyte, elles procurent à la moto le courant électrique nécessaire à son démarrage. En contrepartie, en roulant, les électrons suivent un chemin inverse, du « + » au « - », permettant ainsi la recharge de la batterie via l’alternateur.

Comment protéger la batterie de sa moto en hiver ?

Si les batteries modernes voient leur durée de vie s’allonger, elles n’en restent pas moins fragiles. Il est donc impératif de prendre quelques précautions pour les préserver, notamment lors de la période hivernale.

L’ennemi numéro 1 demeure les températures négatives. Protégez si possible votre moto à l’abri du froid et de l’humidité. En cas d’inutilisation prolongée, si vous ne disposez pas d’un chargeur, vous pouvez toujours démonter votre batterie et la stocker dans un endroit tempéré.

Entretenir sa moto en hiver.

À savoir : si débrancher une batterie ne pose pas de problèmes particuliers sur des motos anciennes, à carburateurs, il n’en sera pas de même sur des motos récentes. En effet, privé d’énergie, l’ECU (unité de commande électronique, ou Engine Control Unit) perd ses données enregistrées. Le branchement de la batterie risque d’occasionner des dysfonctionnements lors du calibrage des paramètres d’injections et des différents capteurs.

Attention à la répétition de courts trajets, inférieurs à 20 minutes. Les démarrages successifs et l’insuffisance de kilomètres parcourus ne permettent pas à l’alternateur de recharger correctement la batterie.

Inéluctablement, elle se déchargera jusqu’à se vider totalement. Pour pallier ce problème, il sera nécessaire de recourir de façon régulière à un chargeur pour la remettre à niveau.

En cas de non-utilisation de votre moto durant une longue période, comme la saison hivernale, l’autodécharge d’une batterie, d’autant plus si elle n’est pas chargée à 100 %, peut entraîner une décharge complète qui pourrait lui être fatale. Afin d’éviter d’en arriver là, roulez de temps à autre sur des trajets de plusieurs dizaines de kilomètres, ou alors utilisez un chargeur le temps de l’arrêt prolongé. Il la maintiendra automatiquement à son niveau de charge optimal.

Retour au sommaire

Comment entretenir au mieux la batterie d’une moto ?

Ce n’est pas parce qu’on ne la voit pas et qu’on ne l’entend pas que la batterie n’est pas une pièce d’usure, bien au contraire. Au même titre que les différentes pièces équipant la moto, elle est soumise au vieillissement. Au fil des cycles, la capacité d’origine va diminuer jusqu’à ce qu’elle soit entièrement déchargée.

Il est cependant possible, en adoptant des gestes simples, d’augmenter de façon conséquente la durée de vie de votre batterie.

Les différents modes de chargement de batterie du Noco Genius 5.

 

Deux ou trois fois par an, n’hésitez pas à contrôler sa charge (au repos) à l’aide d’un chargeur intelligent ou d’un voltmètre. Cela vous permettra de la recharger pour la maintenir à son niveau maximum. Profitez de l’occasion pour examiner les bornes et les nettoyer (si présence d’oxydation).

Les diagnostics proposés par le chargeur de batterie Genius 5.

Pour information, une batterie de 12 V en bon état doit afficher une tension d’environ 12,7 V. En dessous de 12,4 V, soit moins de 70 % de charge, ne tardez pas à la recharger. À 12,00 V la charge tombe à 20 %, et plus bas, une batterie classique sera à priori bonne à changer.

Batterie (12 V)

Charge 

12,7 V

100 %

12,4 V

70 %

12,28 V

50 %

12,0 V

20 %

À savoir : un chargeur intelligent permet de détecter l’apparition de sulfatation ou de stratification acide. Il dispose de procédures automatisées pour assurer l’entretien de tout type de batterie. Un investissement qui s’avère au final très rentable puisque le chargeur servira à vos différents véhicules.

Certains modèles de chargeurs, comme les Noco Genius 5 ou Noco Genius 10 permettent de recharger des batteries déchargées jusqu’à 1V, voire même jusqu’à 0 V.

Calcul de la charge disponible d'une batterie.

Chez Motobatt, nous avons sélectionné 3 chargeurs de haute qualité :

le Baby Boy, parfait pour les petites batteries 6 V et 12 V, jusqu’à 20 Ah (plomb-acide, AMG et gel).

Le Water Boy, un chargeur de batterie intelligent, 100 % étanche, utilisable en extérieur (plomb-acide, AMG et gel).



Le chargeur Double Station PDC2X2A qui vous permettra d’entretenir et de charger simultanément deux batteries de tailles différentes.

    Si vous utilisez une batterie conventionnelle, pensez à contrôler régulièrement le niveau d’électrolyte. Recourez à de l’eau déminéralisée pour effectuer l’appoint et éviter de tomber sous le minimum.

    Retour au sommaire

    Glossaire de termes liés aux batteries

    AGM (Absorbent Glass Mat) : membrane en fibre de verre filtrant l’acide sulfurique des batteries au plomb.

    Acceptation de charge : quantité d’énergie absorbable par la batterie à un niveau de charge, une température et une tension dans un temps précis.

    Ampère-heure (Ah) : mesure la capacité de stockage d’une batterie. Pour la calculer, il suffit de multiplier le nombre d’ampères par la durée de décharge (A x h). Une batterie fournissant 6 ampères pendant 10 heures aura une capacité de stockage électrique de 60 ampères-heures.

    Ampère (A) : l’ampère est l’unité de mesure du courant (flux d’électrons) à travers un circuit électrique.

    Capacité de la batterie : informe sur la capacité d’une batterie chargée à fournir une quantité spécifique d’électricité à un niveau donné, ampères, pendant une durée déterminée.

    Cycle : est égal à une décharge suivie d’une charge.

    Décharge : à chaque fois que la batterie produit du courant.

    Décharge profonde : résultat d’une décharge lente et complète d’un élément de la batterie sous un courant de faible intensité. Provoque une chute de tension inférieure à la tension finale de décharge.

    Électrolyte : mélange d’acide sulfurique et d’eau dans une batterie plomb-acide.

    Élément : une batterie moto 12 V au plomb est constituée de 6 éléments. Un ensemble de plaques positives et négatives, d’électrolyte, de séparateurs et d’un boîtier compose l’unité de production électrochimique d’électricité.

    Niveau de charge : quantité d’énergie stockée à un moment donné. C’est un % de l’énergie électrique contenue dans une batterie entièrement chargée.

    Ohm : unité de mesure de la résistance électrique ou de l’impédance d’un circuit.

    Stratification : lors de la recharge d’une batterie au plomb, se forme de l’acide haute densité au niveau des plaques (cadre métallique renfermant la matière active, plomb spongieux pour les négatives, dioxyde de plomb pour les positives). Cet acide, plus lourd, se dépose au bas des éléments tandis que l’acide moins dense remonte. Ce phénomène de stratification peut provoquer une perte de capacité, voire un dysfonctionnement de la batterie.

    Volt (V) : unité de mesure de la tension électrique.

    Watt (W) : unité de mesure de la puissance électrique (W = A x V).

    Pour aller plus loin

    Toujours sur le thème de l’électricité, ne manquez pas de lire notre article sur le sujet du faisceau électrique. Un thème récurrent dans l’univers de la prépa moto, notamment suite à l’achat d’une moto ancienne.

    Informations pratiques sur la simplification du faisceau électrique.

    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés