Guide de Montage Simple et Efficace de Clignotants LED Moto

Guide de Montage Simple et Efficace de Clignotants LED Moto

Comment changer les clignotants moto par des LED ?

Vous souhaitez remplacer les clignotants de votre moto, de votre Café racer, par des clignotants LED embout de guidon, des mini-clignotants LED, des clignotants encastrables, séquentiels etc., mais vous n’y connaissez pas grand-chose en circuit électrique et ne savez pas vraiment par où commencer.

Nous vous proposons ce guide pour vous aider pas à pas. Ce tutoriel vous permettra d’apprendre facilement et rapidement les bases qui vous serviront à mieux appréhender les diverses étapes nécessaires à l'installation des clignotants et des LED.

Prenez le temps de lire ce guide afin de vous familiariser avec les différents composants. Vous pourrez dès lors vous équiper avec le matériel adéquat et monter efficacement des clignotants LED sur votre moto.


Sommaire



Schéma de montage des clignotants LED moto

L’électricité est un domaine qui, de manière générale, inquiète. Et il faut bien admettre que le schéma électrique d’une moto, où s’entrecroisent des dizaines de fils, n’est pas vraiment fait pour rassurer. C’est pourquoi nous vous proposons une présentation simplifiée du circuit électrique moto des clignotants. Vous aurez ainsi une vue d’ensemble plus accessible et plus claire.

Nous vous suggérons de parcourir de façon précise, à travers 7 étapes, les différentes phases détaillant le fonctionnement des clignotants et des éléments nécessaires dans le circuit électrique d’une moto :

  1. Montage de base : les clignotants avant et arrière sont ici connectés directement à la batterie 12 V de la moto. Aucun interrupteur n'est à ce moment intégré au circuit, ils sont donc tous les 4 allumés, sans pouvoir clignoter.
Montage de base clignotants
  1. Commodo pour activer les clignotants : afin de déclencher les clignotants gauches ou droits, une commande doit être ajoutée au circuit. Par exemple, le commodo, utilisé dans le schéma ci-dessous, active les avertisseurs de changement de direction souhaités. Notez que pour l’instant, si les clignotants gauches ou droits sont sélectionnables, ils restent fixes en l’absence d’une centrale.
Commodo sélection gauche
Commodo pas de sélection
Commodo sélection droite
  1. Choisir le bon fusible du circuit des clignotants : les motos sont équipées d’un fusible général (ici 50 A) qui protège l’intégralité du faisceau. Chaque circuit possède son propre fusible. Ici, le fusible 7,5 A isole le circuit des clignotants d’un éventuel court-circuit. À moins d’un court-circuit très important, il fondra en premier, protégeant ainsi l’ensemble du faisceau.
Fusible circuit clignotants opérationnel.
Fusible circuit clignotants grillé.
  • ampoules classiques : en prenant pour exemple des ampoules de 21 W (soit 4 ampoules x 21 W = 84 W), alimentées par une batterie 12 V, il sera nécessaire d’installer un fusible d’au moins 7 A (84/12) ;
  • clignotants LED : leur consommation, bien inférieure, nous donnera, par exemple, sur 4 ampoules LED de 2 W une valeur de 1,15 A. (2 x 4 = 8 W ; 8/12). Si en ce cas un fusible de 2 A est suffisant, inutile de changer celui déjà en place si supérieur, comme un 7 A par exemple.
  1. Rôle du Neiman : jusqu’à présent, nos clignotants, branchés directement sur la batterie, sont statiques et constamment allumés. Invention française d’Abram Neiman (1931), le Neiman était à l’origine un antivol fixé sur la colonne de direction. Le Neiman, ou « contacteur de démarreur » permet d’activer les clignotants au démarrage de la moto, mais également à l’arrêt, sur la position parking.
Contact moto sur OFF.
Contact moto sur on.
Contact moto sur parking.
  1. Fonctionnement des clignotants en position Warning : sur « off », le bouton des feux de détresse (warning) autorise la sélection indépendante des clignotants droits et gauches par leur commande. Sur « on », il active les quatre simultanément sans tenir compte de la position du commodo.
Warning sur moto.
Fonctionnement warning sur circuit électrique.
  1. Raccordement aux témoins du compteur : que ce soit par le biais d’un simple afficheur comme illustré sur le schéma, ou dans un compteur, leur connexion offre un indicateur visuel sur votre poste de pilotage.
connexion compteur aux clignotants.
  1. La centrale clignotants : avec le Neiman et la possibilité d’activer les 4 clignotants en feu de détresse, ces-derniers peuvent être allumés et éteints à volonté, mais ne clignotent toujours pas ! En effet, il manque la pièce indispensable au bon fonctionnement des clignotants : la centrale (ou relais clignotant).Une invention particulièrement utile qui évite la fastidieuse tâche d’alterner vous-mêmes les séquences de clignotement !
Centrale clignotants dans circuit moto.

La centrale, aujourd’hui électronique, bilame sur les anciennes motos telles que les Café racer, a pour rôle de gérer la fréquence de clignotement définie par le Code de la route :

 

Article 24 : Arrêté du 16 juillet 1954 relatif à l'éclairage et à la signalisation des véhicules  (Modifié par Arrêté du 28 juin 1979, v. init.)

« Les dispositifs indicateurs de changement de direction doivent être constitués par des feux clignotants à position fixe émettant une lumière orangée vers l'avant et vers l'arrière, non éblouissante La fréquence des clignotements doit être de 90 clignotements par minute avec une tolérance de plus ou moins 30 s.»

Retour au sommaire



Fonctionnement de la centrale clignotants

La centrale clignotants (ou relais clignotant) est un petit boîtier alimenté par la batterie. Son rôle est de déclencher le clignotement des avertisseurs de changement de direction et des feux de détresse. Aujourd’hui, les centrales sont pour la plupart électroniques, les modèles bilame équipaient les anciennes motos.

Relais clignotants Motogadget Mo.Wave.

Dans un système bilame, la centrale est pourvue de deux lames soudées ensemble, de métaux ou d’alliages différents. Leurs propres coefficients de dilatation les font s'incurver sous l'effet des variations de température.

Ainsi, au passage du courant électrique, le bilame chauffe. L’une de ses lames se rétracte, rompant le contact. En refroidissant, elle reprend sa position initiale, autorisant de nouveau le passage du courant, et ainsi de suite.

Fonctionnement des bilames.
Fonctionnement des bilames.

Dans la majorité des cas, une centrale, ou relais, gère l’ensemble des clignotants. Si ce ne sont pas des pièces d’usure, elles sont malgré tout sujettes à de possibles dysfonctionnements. Prenez soin de vérifier, avant de la changer, que le problème ne provient pas des clignotants eux-mêmes.

Le prix d’une centrale oscille généralement entre 10 € et 20 €, certaines peuvent cependant atteindre les 40 €.

Retour au sommaire



Comment régler la vitesse de clignotement des LED ?

Si votre moto n’était pas pourvue de clignotants LED à l’origine, vous risquez d’être confrontés à des vitesses de clignotements trop rapides sur une centrale électronique, ou un allumage lent ou fixe, sur une centrale bilame.

Avec des LED, la consommation d’énergie est très faible. Elles génèrent de fait une chaleur insuffisante pour chauffer la lame à la fréquence attendue. 3 solutions pour normaliser le rythme de clignotements sont possibles :

  1. Ajouter des résistances

Pour permettre à une centrale, non prévue pour l’emploi d'ampoules LED, de fonctionner correctement, il est nécessaire de lui fournir la quantité de courant dont elle a besoin. Ainsi, la centrale d'une moto équipée d’ampoules classiques sera adaptée, par exemple, pour des ampoules de 21 W et non de 2 W. 

Pour résoudre le problème de vitesse de clignotements, il vous faudra donc ajouter des résistances en parallèle des LED. Dans cet exemple, il sera indispensable d'installer une résistance d’au moins 19 W pour atteindre les 21 W d’origine. 

Vos clignotants auront dès lors la vitesse de clignotement requise, mais au prix d’une consommation électrique plus élevée et d’un impact sur la batterie supérieur, notamment si vous utilisez fréquemment la position warning.

À savoir : les résistances chauffent, aussi, positionnez-les de façon à les isoler des autres organes électriques. Elles nécessitent d’être ventilées, donc ne les enfermez pas dans un boîtier ou du plastique.

  1. Changer la centrale clignotants

Comme vu ci-dessus, les résistances ont comme défaut majeur de réajuster la consommation électrique et de perdre en conséquence l’économie réalisée par la technologie à LED.

Relais adapté aux clignotants LED.

Lors du montage de clignotants LED sur une moto, le plus simple est donc d’opter pour une centrale qui soit parfaitement appropriée aux LED. Il peut arriver que certains relais soient différents au niveau des connexions. En effet, selon les modèles et les marques, chaque moto aura des spécificités auxquelles il sera nécessaire de s’adapter.

  1. Modifier les paramètres

Sur certains modèles, comme la Triumph Street Twin, le réglage des clignotants pourra s’effectuer en modifiant les paramètres dans l’ordinateur de bord.

Sur d'autres motos, comme les Ducati Scrambler, aucune action n’est nécessaire : l’ordinateur de bord gère tout automatiquement.

Retour au sommaire



Comment brancher les clignotants moto à 1 ou plusieurs fils ?

Selon le modèle de clignotants, vous pouvez être confronté à différentes configurations de montage en fonction du nombre de fils, ce qui peut porter à confusion.

  • Comment brancher des clignotants moto à 1 fil ? Les clignotants à 1 fil proviennent des motos anciennes. Le corps du clignotant fait office de masse, une fois fixé au châssis ou au guidon. Le seul fil à brancher est l’alimentation. Lors de l’installation d’un clignotant à 2 fils dans ce cas, le deuxième fil servira de masse que l’on peut aller chercher sur le phare qui n’est jamais très loin.
  • Comment brancher des clignotants moto à 2 fils ? Rien de spécial, modèle le plus courant : 2 fils « + » et « - ».
  • Comment brancher des clignotants moto à 3 fils ? 2 fils « + » et une masse. Sur certaines motos il y a 2 fils « + » pour la fonction clignotant et warning. Mais on peut très bien utiliser seulement deux fils : un « + » et la masse.
  • Comment brancher des clignotants moto à 4 fils ? Pour les clignotants 3 en 1, avec phare intégré. 1 « + » pour le clignotant, 1 « + » pour le feu stop, 1 « + » pour le feu de position et 1 masse.
  • Comment monter des clignotants LED séquentiels ? Le branchement est similaire à celui de clignotants classiques, « + » et « - ». Pas de modifications à prévoir. ils sont autogérés.

Retour au sommaire



Le matériel et les pièces nécessaires

Vous trouverez dans notre boutique en ligne un large choix de clignotants, à partir de 18,90 € : des classiques aux LED des marques Motogadget, Highsider, Koso, Brazoline, Kellermann etc., des clignotants pour Café racer, Chopper et pour tous les styles de moto :

  • clignotants vintages ;
  • clignotants sur rétroviseurs ;
  • clignotants halogènes ;
  • clignotants LED ;
  • mini-clignotants ;
  • clignotants encastrables ;
  • clignotants séquentiels ;
  • etc.

Vous avez besoin de compléter vos accessoires et outils pour monter vos clignotants ? Visitez nos rayons électricité et mécanique :

  • relais ou résistance ;
  • centrale ;
  • fusible ;
  • pince à dénuder ;
  • bande adhésive pour câbles ;
  • tournevis cruciforme ;
  • kit branchement sur fils d’origine (raccordez les clignotants aux câbles d'origine de la marque de votre moto sans avoir à les dénuder) ;
  • etc.

Retour au sommaire



Conclusion

Nous espérons que ce petit guide vous permettra d’y voir plus clair et vous aidera à monter les clignotants LED sur votre moto. Toutefois, s’il vous reste des points d’interrogation, n’hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Si votre moto n’était pas équipée de LED à l’origine, optez de préférence pour une centrale clignotants prévue pour gérer les LED, ce sera plus simple, plus efficace et plus économique à l’usage. Comme tout travail effectué sur un véhicule, et à fortiori sur une moto, prenez votre temps et soignez vos raccordements. 

Si vous remplacez les clignotants sur une moto sous garantie, recourez de préférence à des kits de branchement sur fils d’origine. Vous n’aurez ainsi pas besoin de couper les câbles et vous conserverez la garantie de votre moto.

Changer les clignotants peut être l’occasion, particulièrement sur une ancienne moto, de rénover le faisceau électrique dans son intégralité. À ce sujet, nous vous invitons à lire notre article : « Comment Refaire le Faisceau Électrique de son Café Racer ? ». Vous y trouverez des informations détaillées et découvrirez les nombreux avantages procurés par le boîtier de commande électronique du fabricant allemand Motogadget Mo.Unit Blue, notamment pour l’installation de clignotants.

Important : avant de commencer l’installation de vos clignotants, ou de tout autre accessoire électrique, débranchez le câble noir « - » de votre batterie en premier !

Retour au sommaire



Pour aller plus loin 

Toujours sur le thème des branchements électriques, ces articles pourraient vous intéresser :

Guide d’achat : comment choisir et entretenir la batterie de sa moto ?

 

Équiper son Café Racer de phares LED : Pourquoi ? Combien ça coûte ?

Comment Refaire le Faisceau Électrique de son Café Racer ?

Retour au sommaire


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés